Géopolitique et Relations internationales

  Accueil   Sénégal Afrique Proche Moyen Orient Asie Europe Amérique du Nord Amérique latine PLUS
Accueil | La diaspora, un acteur géopolitique � Transfert de fonds des émigrés sénégalais : trois régions du Sénégal ont reçu (...)

Transfert de fonds des émigrés sénégalais : trois régions du Sénégal ont reçu 400 milliards FCFA en 2011

Geopolitico.info - vendredi 30 août 2013

Les envois de fonds des migrants Sénégalais dans les régions de Dakar, Diourbel (Centre) et Louga (Nord) sont estimés en 2011 à 395,2 milliards FCFA (environ 790 millions de dollars), selon une enquête réalisée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a appris vendredi APA auprès de cet institut d’émission.

’’Sur ce montant, 352,2 milliards FCFA ont transité par le secteur formel’’, signale Guy Roger Kouakou du service des études et des statistiques de la BCEAO. Selon lui, ces trois régions représentent 56% des transferts formels en provenance de l’étranger.

L’enquête qui a duré un mois, a porté sur un échantillon de 501 ménages dont 321 à Dakar, 100 à Diourbel et 80 à Louga. De l’avis de M. Kouakou, une part consistante des envois de fonds est destinée à des personnes n’exerçant pas une activité économique régulière.

Il estime en effet que 30,9% des fonds sont reçus par des inactifs alors que les élèves et les étudiants perçoivent 6,1% des montants transférés.

Toutefois 32,8% des envois de fonds sont alloués à des travailleurs indépendants, 10,9% à des salariés et 4,4% à des artisans.

Par ailleurs 53,5% des transferts bénéficient à des ménages dirigés par des femmes. ‘’Le statut des grands bénéficiaires de ces transferts traduit le caractère éminemment social de ces envois de fonds’’, souligne M. Kouakou.

L’enquête de la BCEAO révèle que la satisfaction des besoins courants (consommation, éducation, santé) absorbe 85,4% des envois de fonds alors que moins de 10% de ces ressources sont consacrées à l’investissement et à l’épargne.

L’Europe, avec 82,1% des transferts reçus, est la première source des envois de fonds des migrants sénégalais. L’Italie arrive en tête des pays émetteurs avec 44,8% des flux reçus, suivie de la France (20,8%) et de l’Espagne (12%).

L’Afrique participe à hauteur de 9,8% des transferts reçus tandis que le continent américain totalise 6,7% des montants reçus par les ménages sénégalais.
Apanews


Faire un commentaire

Par Webmaster
Publi� le: 30 août 2013
- Dans la rubrique: La diaspora, un acteur géopolitique
- Dans la zone : Sénégal
Du m�me auteur
Contact : geopolitico.info@gmail.com   France : 00 337 51 38 85 70   Sénégal: 221 77 766 66 66 RSS RSS
© Geopolitico Infos 2017
Réalisé par 2B Interaktive