Géopolitique et Relations internationales

  Accueil   Sénégal Afrique Proche Moyen Orient Asie Europe Amérique du Nord Amérique latine PLUS
Accueil | Géographie militaire et des conflits � Situation en Centrafrique :Dr. Bakary Sambe de l’UGB craint le "choc des (...)

Situation en Centrafrique :Dr. Bakary Sambe de l’UGB craint le "choc des extrémismes et la régionalisation du conflit"

Geopolitico.info - jeudi 5 décembre 2013

La situation qui prévaut en Centrafrique caractérisé de "pré-génocidaire" par les chancelleries diplomatiques inquiètent au plus haut niveau au point que l’ONU appelle à agir vite.
Selon Dr. Bakary Sambe de l’Université Gaston Berger (UFR CRAC), ce pays a toujours représenté un sorte de "mosaïque confessionnelle" avec "une population de 5 millions d’habitants dont 35 % de catholiques, 15% de musulmans, 45 % de protestants et 5 % d’animistes" précise t-il.

D’après Dr Sambe qui coordonne l’Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique (ORCRA) au Centre d’étude des Religions , "malgré cette diversité, n’a jamais été, auparavant source de tension majeure dans ce pays jusqu’à l’arrivée de Michel Am-Nondokro Djotodia au pouvoir".
Revenant aux sources de cette crise, Dr. Sambe rappelle que, "c’est à ce moment que certains hommes politiques ont commencé à parler d’islamisation du pays alors que lui-même s’en défend toujours affirmant être au service de tous les Centrafricains".
Interrogé sur la position des learers religieux dans ce conflit où se mêle religion et politique et qui risque de créer, selon lui "un second Rwanda", Bakary Sambe explique que "même l’imam Kobline Layama, une des personnalités musulmanes influentes a toujours appelé à la retenue".

Mais, selon le chercheur spécialiste des réseaux transnationaux et des radicalismes religieux, "la crainte se situe surtout au niveau des positions extrêmes que peuvent prendre certaines franges wahhabites et salafistes sous influence étrangère mais aussi des personnalités charismatiques comme le Pasteur intégriste évangéliste, Guere Koyan, qui théorise déjà une islamisation de la Centrafrique".
En quelque sorte, conclut Dr. Bakary Sambe, "il faudra tout faire pour éviter un choc des extrémismes surtout au regard de la situation dans le Sahel pour un pays frontalier à la fois des deux Soudan et du Nord Cameroun où les éléments de Boko Haram sont déjà actifs mais aussi de la République démocratique du Congo en pleine ébullition"


Faire un commentaire

Par Webmaster
Publi� le: 5 décembre 2013
- Dans la rubrique: Géographie militaire et des conflits
- Dans la zone :
Du m�me auteur
Contact : geopolitico.info@gmail.com   France : 00 337 51 38 85 70   Sénégal: 221 77 766 66 66 RSS RSS
© Geopolitico Infos 2017
Réalisé par 2B Interaktive