Géopolitique et Relations internationales

  Accueil   Sénégal Afrique Proche Moyen Orient Asie Europe Amérique du Nord Amérique latine PLUS
Accueil | Géopolitique � QUI SONT LES SHEBAB ? QUE VEULENT-ILS,

QUI SONT LES SHEBAB ? QUE VEULENT-ILS,

Geopolitico.info - mardi 24 septembre 2013

Les shebab(Al-Shabbaab ), qui signifie jeune en arabe, sont des islamistes somaliens affiliés à Al-Qaïda. Les shebab sont montés en puissance à partir de 2006 à la faveur de l’insurrection contre les troupes éthiopiennes qui avaient pénétré en Somalie, avec le soutien des Etats-Unis, pour renverser l’Union des tribunaux islamiques contrôlant à l’époque Mogadiscio. Ils compteraient aujourd’hui 5.000 membres. S’ils ont été contraints militairement d’abandonner la totalité de leurs bastions du centre et du sud de la Somalie, ils continuent de contrôler de vastes zones rurales.
Les shebab conservent une importance capacité de nuisance, malgré des luttes internes sanglantes, notamment entre les "nationalistes" somaliens et les tenants "du djihad mondial". Le chef suprême des shebab, Ahmed Abdi Godane, a mené une violente purge contre une dizaine de membres qui contestaient son autorité. Fin juin, ses hommes ont tué deux chefs historiques des shebab.
Ce mouvement est soupçonné d’entretenir des liens forts avec la direction centrale d’Al-Qaïda au Pakistan et d’abriter des djihadistes étrangers, dont certains en provenance d’Europe et des États-Unis.
Leurs motivations mêlent nationalisme somalien, volonté d’imposer un Etat islamique fondé sur la charia, et jihad global. Bien organisés, financés par les réseaux jihadistes de l’étranger mais aussi par les taxes qu’ils ont mises en place dans les zones qu’ils dominent, ils se sont ancrés dans la population somalienne en maniant à la fois intimidation et protection. Ils ont rapidement gagné du terrain jusqu’à contrôler, à partir de 2009, une large partie de Mogadiscio, ainsi que du centre et sud du pays.
L’attaque spectaculaire du centre commercial Westgate Mall de Nairobi montre que les shebab sont encore actifs et prêts à frapper fort. L’attaque de Nairobi déclenchée ce samedi est clairement dirigée contre le gouvernement kényan, qui envoyé 2011 des troupes pour reprendre le contrôle du sud du territoire somalien. Ils se servent des réseaux sociaux pour leur opération de communication « Le gouvernement kényan sera tenu pour responsable des vies perdues à Westgate », écrit l’organisation sur son compte Twitter ce lundi.

Sudouest.fr


Faire un commentaire

Par Webmaster
Publi� le: 24 septembre 2013
- Dans la rubrique: Géopolitique
- Dans la zone : Afrique Afrique de l’est
Du m�me auteur
Contact : geopolitico.info@gmail.com   France : 00 337 51 38 85 70   Sénégal: 221 77 766 66 66 RSS RSS
© Geopolitico Infos 2017
Réalisé par 2B Interaktive