Géopolitique et Relations internationales

  Accueil   Sénégal Afrique Proche Moyen Orient Asie Europe Amérique du Nord Amérique latine PLUS
Accueil | Economie et finances � Pr MOUSTAPHA KASSE, ECONOMISTE - « Quand le politique réfléchit à long terme, (...)

Pr MOUSTAPHA KASSE, ECONOMISTE - « Quand le politique réfléchit à long terme, il meurt à court terme »

Geopolitico.info - mardi 1er avril 2014

Même s’il note une volonté politique du régime en place d’arriver à une industrialisation au Sénégal, le Pr Moustapha Kassé n’a pas manqué d’inviter le Président Macky Sall et son équipe à « faire réfléchir ceux qui ont vocation à réfléchir » s’ils veulent dérouler une bonne stratégie de développement économique et social.

C’est un avertissement ou une mise en garde. En tout cas, le gouvernement gagnerait à en tenir compte. L’économiste Moustapha Kassé est clair dans son propos : « Quand le politique réfléchit à long terme, il meurt à court terme. » Une déclaration faite le week-end, en marge la cérémonie de dédicace de son ouvrage : « L’Industrialisation africaine est possible : Quel modèle pour le Sénégal ». Le Pr Kassé incite le régime de Macky Sall à « faire réfléchir ceux qui ont vocation à réfléchir ». Pour lui, « le temps de réflexion du politicien, c’est le temps électoral ». Le politique, dit-il, n’a pas le temps d’une réflexion longue, puisque « sa préoccupation, ce sont des résultats, pour espérer une réélection demain ».

Le Professeur Moustapha Kassé rappelle que c’est aux chercheurs et aux élites de réfléchir pour le long terme. Mais, il a salué la volonté politique actuelle du pouvoir en place de booster l’industrialisation au Sénégal. M. Kassé a insisté sur le « reconfiguration » du modèle de consommation sénégalais. Non sans signaler que « le Sénégal ne peut pas continuer à vivre des produits d’importation ». Il prône ainsi le patriotisme économique pour affirmer la préférence nationale.

D’ailleurs, c’est pourquoi il est convaincu que « Macky Sall et son gouvernement ont intérêt à se mobiliser davantage pour faire de l’industrie le pivot de leur stratégie de développement économique et social ». M. Kassé d’indiquer que des pays comme le Sénégal peuvent avoir aujourd’hui des moyens de financements internes et externes. Car, les investissements directs étrangers sont revenus en force, parce que le Sénégal a un important coefficient de retour en investissements. Mais qu’également, son système bancaire n’est pas encore exploité à fond. Il note ainsi l’urgence de créer des systèmes financiers plus flexibles pour le financement des petites et moyennes industries.

Le Pr Kassé, qui reste convaincu que l’industrialisation est possible au Sénégal, révèle que tous « les ingrédients sont réunis » pour réanimer les usines qui ont été détruites par la politique néolibérale. Il appelle à une organisation pour aller vers l’industrialisation. Car avertit-il, « c’est notre salut. Et sans industries, nous ne nous en sortirons pas ». Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, l’Afrique a d’énormes potentialités en matière d’industrialisation. Et le système mondial est favorable ». M. Kassé invite le Sénégal à faire « ré-émerger » le modèle industriel de départ, de 1979, détruit par l’ajustement structurel. Cela, en créant une filière de l’agro-industrie très forte, qui exploitera toutes les potentialités agricoles. « En remodelant notre agro-industrie, nous pouvons donner des potentialités de croissance à nos différents terroirs », indique-t-il. Avant de souligner la nécessité de mettre les moyens nécessaires pour améliorer le système énergétique.

MATHIEU BACALY GFM


Faire un commentaire

Par Webmaster
Publi� le: 1er avril 2014
- Dans la rubrique: Economie et finances
- Dans la zone :
Du m�me auteur
Contact : geopolitico.info@gmail.com   France : 00 337 51 38 85 70   Sénégal: 221 77 766 66 66 RSS RSS
© Geopolitico Infos 2017
Réalisé par 2B Interaktive